Adobe Firefly : Un Guide Complet sur le Générateur d’Images IA d’Adobe

I. Introduction

Présentation d’Adobe Firefly, le nouveau générateur d’images IA d’Adobe

Adobe Firefly est un générateur d’images par intelligence artificielle conçu par Adobe. Il fait partie de la gamme des modèles IA génératifs d’Adobe, tous dédiés à l’expression créative. En fait, Firefly utilise l’intelligence artificielle pour produire des images et des effets de texte impressionnants, tous basés sur les « prompts » ou idées que nous lui donnons.

C’est un outil pensé pour permettre aux créateurs de donner vie à leurs idées de manière plus efficace et sans aucune contrainte.

Il entre en concurrence avec d’autres outils existant sur le marché tels que Midjourney, Dall-e d’OpenAI ou encore Stable diffusion.

Vous pouvez accéder à Adobe Firefly à cette URL : https://www.adobe.com/fr/sensei/generative-ai/firefly.html

Adobe Firefly

Vous pouvez vous inscrire gratuitement :

adobe firefly login page

Ensuite, j’ai sélectionné “Text to Image” pour accéder au générateur d’images IA d’Adobe.

intégration dans la suite complète d’applications d’Adobe en mettant l’accent sur l’aspect unique de son usage commercial

Firefly est conçu pour être intégré directement dans la suite d’applications d’Adobe, y compris Creative Cloud, Document Cloud, Experience Cloud et Adobe Express. Cette intégration permet aux utilisateurs de tirer parti de la puissance de l’IA générative dans leurs flux de travail existants, augmentant ainsi la productivité et l’expression créative pour tous les créateurs.

II. Les différents Modes d’Adobe Firefly

Adobe Firefly propose plusieurs modes qui répondent à différents besoins créatifs. Ces modes comprennent Text to Image, Generative Fill, Text Effects, Generative Recolor, 3D to Image et Extend Image.

Mode Text to Image

Ce mode permet aux utilisateurs de générer des images à partir de descriptions textuelles. Comparé à d’autres outils de génération d’images IA, Adobe Firefly se distingue par sa capacité à générer des images de haute qualité, commercialement viables.

Firefly est meilleur pour créer des scènes réalistes que des scènes imaginaires, féériques ou de science-fiction.

Cela provient principalement du fait que le dataset d’entraînement d’Adobe Firefly est composé principalement de sa bibliothèque de Stock Images.

Test de prompts “text to image” difficiles pour les IA Génératives :

Nous allons essayer dans un premier temps plusieurs prompts, en incluant les difficultés connues des IA génératives d’images de manière à tester les capacités de génération de l’outil.

Pour cela rien de plus simple, il suffit de cliquer sur “Text to image” puis de rédiger votre Prompt dans l’espace dédié.

A noter que le prompt doit être en anglais uniquement :

Test de prompt 1“a smiling japanese man with a glass of scotch in his right hand and greeting with his left hand” Ce prompt permet de voir si Adobe Firefly gère bien :

  • La droite de la gauche
  • Le respect de toutes les demandes dans le prompt
  • Le nombre de doigts d’une main (c’est l’un des plus gros challenge des IA génératives d’images)
  • Le nombre de dents dans une bouche (c’est un autre challenge important même pour Dall-e et Midjourney)
  • Est ce que les images contiennent des incohérences qui les rendent identifiables directement comme des images générées par IA.
Limitations adobe firefly

Résultat :

  • La droite de la gauche : 3 images sur 4 sont OK de ce côté là (15/20)
  • Le respect de toutes les demandes dans le prompt: La première et la troisième respectent les consignes parfaitement, dans la seconde image le personnage ne fait pas bonjour avec la main, et la quatrième le verre est dans la mauvaise main. C’est normalement un 10/20 mais à noter que nous avons tout de même 2 images qui correspondent exactement à notre demande, ce qui peut largement suffire à trouver son bonheur. Noter aussi que toutes les images respectent bien l’origine japonaise du personnage ainsi que le verre de Scotch. Je mets un 14/20
  • Le nombre de doigts d’une main (c’est l’un des plus gros challenge des IA génératives d’images): Au premier abord, on dirait que c’est ok, mais en fait l’image 1 à 6 doigts à la main gauche et une genre de mixture à la main droite. L’image 2 semble avoir 4 doigts. l’image 3 semble avoir une fusion avec un sixième doigt. L’image 4 a le bon nombre de doigts. Avec une seul image (qui ne respecte pas parfaitement le prompt de base) qui a le bon nombre de doigt et qui peut donc être utilisée, c’est un 08/20 pour moi.
  • Le nombre de dents dans une bouche (c’est un autre challenge important même pour Dall-e et Midjourney). Un seul personnage souris à pleines dents, et le résultat est OK, si on s’attarde sur les détails nous verrons que le nombre et la taille des dents n’est pas vraiment naturel, mais invisible sans zoomer. Pas de note car une seul image sur 4.
  • Est ce que les images contiennent des incohérences qui les rendent identifiables directement comme des images générées par IA. En plus des mains, nous avons des déformations assez importantes sur l’image 1 et 3 (dommage car ce sont les plus fidèles à notre demande). Sinon le regard et les yeux sont vraiment OK. 11/20

Mon avis sur le résultat de ce Prompt : Si une photo prise par un humain “normal” est un 20/20 dans 100% des cas sur l’aspect réalisme, ici nous obtenons un 12/20. En revanche, ce test est réalisé en “One shot”, je suis sur qu’il est possible de retravailler le prompt et de tester plusieurs exemple, parfois juste regénérer le prompt donne de meilleurs résultats.

Ce test à été effectué en Juin 2023, les progrès, sur les visages notamment, des IA génératives de ces derniers mois est assez incroyable. Il est possible que de refaire ce test dans 2 ou 3 mois et j’obtiendrais un 15 ou un 16 facilement.

Test de prompt 2 – “A gas station with a sign that says « Nick’s Gas Station”” Ce prompt permet de voir si Adobe Firefly gère bien la gestion de l’écriture, ce qui est aussi une des difficultés connues des principaux acteurs tels que Dall-e, Midjourney ou encore Stable Diffusion.

Prompt exemple Adobe Firefly

Résultat :

Ici pas une seule image n’arrive à reproduire le texte dans les enseignes, nous voyons également que les autres textes ne sont pas compréhensibles non plus. Nous avons tout de même des lettres très bien intégrés. c’est donc un 08/20 pour l’instant sur le sujet.

Voici donc pour les principales faiblesses du modèle actuellement, nous allons maintenant voir quelques exemples intéressants d’art qu’il est possible de créer avec Adobe Firefly.

Exemples d’utilisation d’Adobe Firefly

Une scène de vie : “Peruvian woman, captured in her traditional attire full of vibrant colors and intricate patterns, working diligently on her loom set against the backdrop of the rustic adobe house with alpacas grazing in the sunlit yard, radiating a sense of tranquility, hard work, and harmony with nature, in the style of Street Photography, taken with a Nikon D850, utilizing a 35mm lens with an aperture of f/1.8, ISO 400, to capture the vividness and fine details of the scene.”

Nous voyons qu’il y a beaucoup plus d’éléments dans ce prompt, pour obtenir une image proche de ce que l’on souhaite, il est important d’être précis.

Ici le prompt est créé de cette manière :

[1] “Peruvian Lady” : Il s’agit du sujet principal du prompt.

[2] “captured in her traditional attire full of vibrant colors and intricate patterns, working diligently on her loom” : Ici, j’ai donné une description détaillée de la dame péruvienne, décrivant ses vêtements et ce qu’elle fait.

[3] “set against the backdrop of the rustic adobe house with alpacas grazing in the sunlit yard” : J’ai ensuite décrit l’environnement de la scène, situé dans la cour d’une maison rustique avec des alpagas qui broutent dans la cour éclairée par le soleil.

[4] “radiating a sense of tranquility, hard work, and harmony with nature” : Cette partie décrit l’ambiance de la scène. J’ai choisi de représenter une sensation de tranquillité, de travail acharné et d’harmonie avec la nature.

[5] “in the style of Street Photography” : J’ai choisi le style de la photographie de rue pour cette image, car cela correspond à la description de la scène.

[6] “taken with a Nikon D850, utilizing a 35mm lens with an aperture of f/1.8, ISO 400, to capture the vividness and fine details of the scene” : Enfin, j’ai donné des détails sur la façon dont la photo doit être prise, en précisant l’appareil photo, l’objectif et les réglages appropriés.

Une fusion entre un lion et un cheval : “Horse-lion amalgamation, featuring a horse’s strong haunches and the fierce, golden-maned head of a lion, racing across a beach with the turbulent sea in the background, in a scene filled with dynamic energy and excitement, in the form of a realistic photograph, shot with a Nikon D850 DSLR in burst mode to capture the creature’s movement, with a wide aperture for a shallow depth of field, focusing on the subject against the blurred background.”

Une ville futuriste : “Futuristic City, an advanced urban landscape at dusk, where colossal buildings glowing with neon lights stretch to the heavens and the streets teem with autonomous vehicles. Amidst the concrete and metal giants, a park filled with luminous flora offers a respite, with verdant trees bearing radiant fruits and glowing flowers. This city of tomorrow stands under a twilight sky painted with hues of purple and orange, in an atmosphere humming with the symphony of technological advancement and a sense of sophisticated serenity. Captured in a photography style, through a fisheye lens to exaggerate the perspective and enhance the grandeur of the cityscape, taken from a high vantage point during the ‘blue hour’, with appropriate aperture, ISO, and shutter speed settings to balance the low light conditions and the vibrant city lights.”

Une maison dans une forêt à coté d’une rivière : “House in the middle of the forest and a big river across the house, an old timber cabin with a mossy roof and smoke curling from the chimney surrounded by towering ancient trees, settled against the backdrop of a clear, wide river reflecting the dappled sunlight, instilling a sense of solitude and serenity with the calming sounds of flowing water and rustling leaves, captured in the style of Photography, Landscape photography with a Canon EOS 5D Mark IV utilizing a wide-angle lens for a broader perspective and a smaller aperture to keep both the house and the forest in focus.”

Une “stock image” d’un médecin et d’un patient : “Doctor and Patient, a meticulously composed scene featuring a medical professional in a white coat with a stethoscope around his neck, talking to a patient sitting across from him in a well-lit, modern healthcare clinic, within an atmosphere of trust, empathy, and hope, captured in Photography, using a Canon EOS 5D Mark IV in Portrait mode, with ISO 100, aperture f/1.8, shutter speed 1/200 to capture high-quality, sharp and detailed facial expressions and a bokeh background.”

Autres modes d’Adobe Firefly:

  1. Generative Fill: Ce mode permet aux utilisateurs de changer des éléments directement dans une images, on peut par exemple changer le background, ajouter des éléments sur un modèle, changer une couleur… Bref les possibilités sont presque infinies, nous verrons cela en détail dans un prochain article.
  2. Text Effects: Ce mode permet aux utilisateurs de créer des textes avec un remplissage génératif selon un prompt, c’est assez simple mais difficile à décrire. C’est ce que j’utilise pour l’image mise en avant de cet article
  3. Generative Recolor: Ce mode offre la possibilité de changer les couleurs des images vectorielles, c’est un moyen rapide pour tester plusieurs variations d’une image vectorielle.
  4. 3D to Image: Ce mode transforme les éléments 3D que vous positionnez selon la perspective que vous souhaitez, en une image 2D, offrant une perspective unique et des possibilités créatives. L’outil n’est pas encore disponible au moment de la rédaction.
  5. Extend Image: Ce mode permet “d’étendre” une image, c’est à dire de créer une suite à une image sur les côtes au dessus. Ce mode n’est pas encore disponible sur l’application en ligne.

IV. Quelques exemples d’utilisation de l’outil

En matière de graphisme, les pros du design seront sans doute les premiers à exploiter Adobe Firefly. C’est l’occasion de produire des designs inédits, d’automatiser certaines tâches, et de mettre en place des modifications à grande échelle, la partie “Generative Fill” par exemple peut faire gagner un temps de fou pour tester plusieurs variation d’une création, surtout que Firefly est maintenant intégré directement dans Photoshop. On gagne du temps, on booste sa productivité et on découvre des idées de design qu’on ne pourrait pas envisager à la main.

Dans la pub et le marketing, les créateurs et marketeurs ont la possibilité d’utiliser des outils du type Adobe Firefly pour concocter des publicités et des contenus sur-mesure pour leurs audiences cibles. On peut créer des Stock images sur mesure. On peut adapter ces images relativement facilement, faire des A/B test avec 10 ou 20 visuels différents en fonction des data utilisateurs pour maximiser l’engagement et les taux de conversion. Pas mal, non ?

En termes de développement de sites web, les développeurs peuvent se servir de l’IA pour générer des images et des graphiques pour le design de sites web. Ça aide à réduire les coûts et le temps passé à chercher ou à créer des images.

Dans la création de contenu pour les réseaux sociaux, l’IA peut servir à créer du contenu visuel attrayant et engageant pour les plateformes de réseaux sociaux, y compris des infographies, des mèmes et autres images partageables.

Dans l’impression et l’édition, l’IA peut servir à créer des images pour les médias imprimés, comme les magazines, les journaux et les livres. Ça pourrait bien changer la donne dans la création de contenu visuel pour ces industries.

Dans les jeux et le divertissement, les développeurs de jeux et les cinéastes peuvent utiliser l’IA pour créer des images et des graphiques pour leurs productions. On pourrait obtenir des graphiques plus réalistes et des expériences plus immersives pour les spectateurs.

Dans la mode et le design de vêtements, l’IA peut être utilisée pour créer des maquettes numériques de designs de vêtements. Les designers peuvent ainsi visualiser leurs créations avant qu’elles ne soient produites, économisant ainsi du temps et des ressources.

Enfin, pour les matériels d’éducation et de formation, les enseignants et les formateurs peuvent utiliser l’IA pour créer des images personnalisées pour illustrer leurs propos. Cela pourrait contribuer à augmenter l’engagement et la rétention de l’information chez les élèves ou les stagiaires.

V. Conclusion

Voici ma petite analyse du produit Adobe Firefly : C’est un super générateur d’images propulsé par l’IA, une vraie nouveauté made in Adobe. Il offre la possibilité de créer des images de qualité et de produire des effets de texte carrément époustouflants grâce à l’IA. Ce qui est cool, c’est qu’il est intégré directement dans toute la suite d’applications Adobe, donc pour les créatifs, c’est un atout majeur pour utiliser toutes ses fonctionnalités high-tech sans quitter leur routine habituelle de travail.

Firefly a plusieurs modes au menu : du Text to Image, Generative Fill, Text Effect, Generative Recolor, du 3D to image et Extend Image, pour répondre à toutes sortes de besoins créatifs. Chaque mode apporte ses spécificités pour permettre aux utilisateurs de fabriquer des images sur mesure, d’explorer des idées inédites et même d’automatiser certaines tâches.

Bon, faut admettre, Firefly n’est pas encore parfait. Par exemple, il galère encore un peu avec la précision de l’écriture ou le respect à la lettre des instructions dans les prompts. Mais franchement, il assure déjà un max en créant des images super réalistes et utilisables dans le commerce. Et n’oublions pas que l’IA, ça évolue à une vitesse folle. Donc, les avancées dans ce domaine vont certainement booster encore plus les compétences de Firefly.

Quand tu vois ce que Adobe Firefly peut faire, tu te dis que son potentiel est énorme dans plein de domaines : graphisme, publicité, développement web, création de contenu pour les réseaux sociaux, impression et édition, jeux, divertissement, mode, design de vêtements, éducation, formation

En gros, Adobe Firefly, c’est un max de possibilités créatives grâce à l’IA. Il simplifie le processus de création d’images et ouvre de nouvelles voies pour les créatifs, les marketeurs, les développeurs et d’autres pros. Avec les améliorations à venir et son intégration aux applications Adobe déjà en place, Firefly a de quoi devenir un acteur clé dans le futur de la création visuelle.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *